Planter 500 arbres en 10 ans.

Voir la proposition des habitants n°35

Lors des rencontres citoyennes, les habitants ont à de multiples reprises fait remonter des préoccupations liées à la très grande densité de la ville, le peu d’espaces verts et de loisirs extérieurs.

Ces questionnements recoupent ceux de l’Agenda 21 et sont venus enrichir les réflexions des élus, agents et partenaires institutionnels participant au groupe thématique institutionnel Agenda 21, sur la « végétalisation ». Ce groupe de travail permettra d'avoir des éléments de réponses sur la manière de travailler cet engagement.

AUBERVILLIERS, une ville très carencée en espaces verts : 6,65 m² d’espaces verts par habitant (voire 6,30 m² avec la prise en compte réelle de la population), or la recommandation de l'OMS est de 12 m² par habitant. La moyenne nationale des grandes villes est de 31 m² dont 14 m² par habitant à PARIS (exemples européens : BERLIN : 21 m², MADRID : 68 m²).

Le diagnostic réalisé en 2017 dans le cadre de l’étude portant sur le schéma directeur des équipements publics d’Aubervilliers insiste encore plus fortement sur la carence d’espaces verts à l’échelle communale. Ce diagnostic récent recense environ 100.500 m² d’espaces verts, soit environ 1,3 m² par habitant ! La comparaison avec le territoire de PARIS est affinée : il s’agit de 2,4 m² par habitant (sans les bois de BOULOGNE et de VINCENNES, 14,5 m² par habitant avec eux). Cette étude ajoute la comparaison avec le territoire de PLAINE COMMUNE (10,9 m² par habitant) et rappelle l’objectif du SDRIF de 10 m² par habitant.

L'objectif de 500 arbres plantés en 10 ans sur AUBERVILLIERS revient à planter en moyenne 50 arbres par an sur le territoire communal.

L’objectif à travers cet engagement municipal est bien de planter 500 arbres en 10 ans,  pas de remplacer 500 arbres malades ou morts et abattus.

Or un premier travail sur cet engagement avec l’UT Parcs et jardins PLAINE COMMUNE d’Aubervilliers précise que la moyenne annuelle est plutôt de 10 à 15 arbres nouveaux par an dont la majorité sont en fait des renouvellements en remplacement d’arbres morts et non des plantations nouvelles.

Le nombre d’arbres plantés par an par l’UT Parcs et jardins est conditionné par la très fortes contraintes d’espaces à AUBERVILLIERS : les squares et parcs actuels sont déjà plantés et ne peuvent accueillir de nouveaux arbres sauf à approcher une densité végétale (proche de la forêt) non adaptée en milieu urbain pour des espaces verts publics, les plantations nouvelles en voirie sont difficiles voire impossibles pour certaines voies du fait de la faible largeur des trottoirs et de la densité de réseaux souterrains (eau, gaz, électricité, communication).

Pour répondre à l’objectif de 50 arbres plantés sur le territoire de la ville par an, il faudra donc prendre en compte ceux plantés par d’autres acteurs du territoire que l’UT Parcs et jardins PLAINE COMMUNE : promoteurs (quand il y a du foncier végétalisé remis dans l’espace public lors d’une opération), aménageurs, bailleurs et autres acteurs disposant d’espaces considérés comme de l’espace public (semi-public : accueillant du public). Heureusement ces projets sont nombreux et les principaux sont les suivants :

  • Campus Condorcet
  • NPNRU Villette et Emile Dubois/Maladrerie
  • Aménagement des berges du Canal
  • etc...

Où en sommes-nous ?

 

Calendrier de mise en oeuvre

  • Projections des plantations selon les futures constructions et projets d'aménagement (connus à ce jour) pour un total de 500 arbres nouveaux répartis par années :
  • 2017/2020 : 441 arbres (dont 222 dans et aux abords du Campus Condorcet/ 111 Rive gauche du Canal...)
  • 2021/2026 : 59 arbres (dont 40 à la ZAC Port CHEMIN VERT et 17 Passage Henri ALLEG)